Autres informations et services officiels: www.belgium.be

NTTC

Enregistrement des bagages dans un aéroport
Le National Travel Targeting Center, NTTC de son abréviation, est l’une des plus récentes Directions du Centre de crise National. Elle est composée, d’une part, de l’Unité d’information des passagers (UIP), aussi nommée BelPIU, et d’autre part, de la future Unité ETIAS belge (BelENU).

BelPIU

Depuis janvier 2018, le BelPIU collecte, enregistre et traite les données des passagers des transports internationaux dans le but de lutter contre le terrorisme et la criminalité grave. 

Elle a été l’une des premières unités à être opérationnelles en Europe et elle fonctionne grâce à une équipe multidisciplinaire unique en son genre. Cette équipe rassemble des analystes du SPF Intérieur, des détachés issus  de la Police, de la Sûreté de l’Etat, du Service général de Renseignement et de Sécurité et de l'Administration générale des Douanes et Accises, mais également des juristes, des responsables des relations avec les transporteurs et des responsables de la gestion administrative.

En collectant l’ensemble des données des passagers dans une seule et même banque de données, le BelPIU permet de lier et de connecter un grand nombre d’informations et de renforcer la collaboration entre les services compétents en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité grave (trafic de drogues, trafic d’êtres humains, trafic d’enfants, cybercriminalité, contrefaçon, viol, espionnage industriel…)

Fonctionnement

Le BelPIU a initié la collecte et le traitement des données des passagers en collaboration avec le secteur aérien. Ce secteur représente à lui seul le transport de 35,5 millions de personnes par an (chiffres de 2019) depuis, vers ou via la Belgique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Union Européenne. Depuis fin 2021, le BelPIU collecte les données des passagers de 94% du trafic aérien international.

Grâce à une connexion avec les transporteurs et un processus d’implémentation mené en bonne collaboration avec le secteur, les données sont transmises à notre base de données en continu, 48h avant chaque vol mais également au moment de l’embarquement.

Ces données sont analysées en temps réel par l’équipe opérationnelle de l’Unité, après avoir été confrontées à des critères préalablement définis et aux bases de données des services compétents. Des recherches dans le passé peuvent être effectuées à la demande des Procureurs du Roi, des juges d’instruction, du Conseiller général Contentieux des douanes et des chefs des services de la VSSE et du SGRS.

BelENU

De nouvelles initiatives voient le jour dans l’UE, notamment le règlement instituant le système européen d'information et d'autorisation de voyages (2018/1240). Il introduit de nouvelles obligations pour les citoyens de pays tiers exemptés de visa. Ceux-ci devront remplir un formulaire en ligne où seront indiquées leurs informations personnelles (nom, prénom, date de naissance, nationalité, document de voyage, job, éducation…). Ces données seront mises en correspondance avec des bases de données européennes (SIS, VIS, EES, ECRIS-TCN, Europol, Interpol), des indicateurs de risque (sécuritaires, migratoires et sanitaires) et la liste de surveillance ETIAS. 

La plupart des autorisations de voyage seront octroyées automatiquement. Seuls les dossiers sur lesquels la vérification révèle une correspondance positive seront traités manuellement. Une évaluation de risque sur chacun de ces dossiers sera menée par les unités nationales ETIAS, telles le BelENU.

Le système ETIAS devrait être opérationnel en mai 2023.