Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Centre de crise National : missions & historique

Centre de crise National

Le Centre de crise National (NCCN) est au service des différentes autorités gouvernementales et des services d'urgence 24h/24 et 7j/7.

Missions

Le NCCN veut être un partenaire aussi fiable que neutre pour les autorités, les services de sécurité, les disciplines et les administrations. Son objectif est de renforcer la sécurité et la résilience de notre pays, à travers les missions suivantes :

  1. Favoriser la résilience : le NCCN développe une stratégie globale d’amélioration de la résilience. Cette stratégie se base sur plusieurs éléments : le développement d'une méthodologie d'analyse des risques nationaux et opérationnels, le lancement de campagnes d'information préventives sur les risques en Belgique, la coordination de la sécurité et la protection des infrastructures critiques, la contribution à la sécurité maritime, la cybersécurité... 
  2. Organiser la planification d’urgence et la gestion de crise au niveau national : le NCCN organise et coordonne la planification d’urgence et la gestion de crise au niveau national. À cette fin, le NCCN dispose d'une infrastructure adaptée, du personnel suffisant et des procédures adéquates. Le NCCN coopère également avec des partenaires internationaux et des organisations partenaires (UE, OTAN, ONU...). 
  3.  Assurer une vigilance active : en tant que point de contact national et international pour les alertes, le NCCN recueille et analyse 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 tous les rapports pouvant avoir un impact sur la sécurité de notre pays. Il diffuse ces informations aux autorités compétentes. Le NCCN coordonne également la sécurité des grands événements et la protection des personnes et des institutions en Belgique. 
  4.  Traiter les données des passagers (BelPIU) : l'Unité d’Information des Passagers du NCCN collecte, traite et stocke, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité grave et organisée, les données des passagers voyageant par transport international.

Vision & organisation

Le NCCN est une organisation multidisciplinaire, interdépartementale, interfédérale et à vocation internationale qui bénéficie d’une position centrale pour répondre aux défis sociétaux, offrir un soutien stratégique à tous ses partenaires, en synergie avec les acteurs de la sécurité, et disposer d'une infrastructure performante et appropriée pour faire face aux crises, quelles que soient leur nature et leur importance. 

Le NCCN et ses collaborateurs s'engagent à respecter les 6 principes suivants :  

  • Etre une organisation flexible, proactive et fiable.
  • Rechercher et garantir un haut niveau d'expertise.
  • Refléter notre société en maximisant l'égalité des chances, la diversité et le bien-être dans le cadre du "NCCN way of working". 
  • Garder une orientation pluridisciplinaire et transversale permanente dans toutes ses missions.
  • Jouer un rôle de soutien pour les services partenaires et les autorités.
  • Poursuivre le déploiement maximal des nouvelles technologies.

Regard sur le passé

Le Centre de crise National a été fondé le 18 avril 1988 et n'a cessé d'évoluer depuis. Quelques dates importantes :

  • 1984 - 1987 : Le CCC commet plusieurs attentats, le drame du Heysel tue 39 personnes et en blesse plus de 300, la centrale nucléaire de Tchernobyl explose et le Herald of Free Enterprise coule. Diverses situations d'urgence survenues dans les années 1980 et qui nous ont permis de prendre conscience de la nécessité de disposer d'un service gouvernemental permanent ou d'une infrastructure de gestion de crise.
  • 1986 : Création du Centre Gouvernemental de Coordination et de Crise (CGCCR). 
  • 18 avril 1988 : L'Arrêté Royal du 18 avril 1988 crée légalement le CGCCR.
  • Janvier 2003 : la Direction générale Centre de crise (DGCC) devient l'une des 5 directions générales du Service Public Fédéral des Affaires intérieures. La permanence et le service d'ordre public sont fusionnés sous la rubrique "gestion intégrée des crises et des événements". Le département de la planification d'urgence reçoit du soutien, y compris de la part de l'Institut supérieur de planification d'urgence.
  • Août 2003 : Le bureau de projet Regetel est intégré à la DGCC.
  • 2009 : Le département alarme rejoint la DGCC. Ce service gère le réseau des sirènes et travaille à la modernisation des canaux d'alerte de la population en cas d'urgence. Le Service des infrastructures critiques est également créé.
  • 2016 : BELPIU est créé au sein de le la DGCC.
  • 2018 : La DGCC change de nom et devient le Centre de crise National (NCCN). Suite aux recommandations de la Commission d'enquête parlementaire sur les attentats et aux lignes politiques du gouvernement belge, le déploiement de la nouvelle vision et l'orientation du Centre de crise National est lancé. L’organisation du NCCN est revue en profondeur, les capacités sont progressivement renforcées et l'expertise externe est progressivement intégrée.  De nouvelles structures sont également créées pour faire face aux nouveaux risques : le NCCN s'enrichit de deux nouveaux services : le centre d'expertise CBRNe et la Cellule Internationale de Gestion des Crises (ICC).