Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Fusillade à Bruxelles.

Une fusillade s’est produite ce lundi 16 octobre à Bruxelles.

6 mois

  • salle de réunion
    6 mois 21h:53

    Fin de la phase fédérale

    Fin de la phase fédérale de gestion de crise. 

    Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches.  

    Merci à tous les services de secours, d'intervention et à tous les partenaires concernés qui ont contribué à la gestion de cette crise.  

    Le NCCN (Centre de Crise National) restera également vigilant et continuera à suivre l'évolution de la situation dans les jours et semaines à venir. 

    Vous avez besoin d'un soutien psychosocial ? Dans ce cas, vous pouvez contacter : 

  • 6 mois 15h:15

    Besoin d'un soutien psychosocial ?

    Les victimes, les personnes impliquées ou les témoins de l’attentat de Bruxelles peuvent avoir beaucoup de questions, ressentir beaucoup d’émotions. 
    L'événement peut vous avoir accablé. Si vous avez besoin d'un soutien émotionnel pour faire face à cet événement choquant, vous pouvez vous adresser aux Services d'aide aux victimes. 

    Chaque personne réagit différemment, mais en général, un événement choquant a un impact sur les personnes. Vous pouvez éprouver de la confusion, des sentiments de peur, de l’inquiétude, ne pas y croire,...  Ces réactions peuvent s'être produites au moment de l'événement, mais elles peuvent aussi apparaître ou réapparaître plus tard. Vous pouvez vous adresser à l'aide aux victimes.

    Vous retrouverez plus d’information sur le site victimes.be.

    Vous pouvez également en parler avec les équipes de Télé-accueil, joignables gratuitement par téléphone au 107. Il est également possible de dialoguer avec Télé-accueil via un système de ‘chat’ en ligne. Plus d'infos sur: tele-accueil.be.                                                                                                                                

  • 6 mois 10h:36

    Moment de commémoration

    Moment de commémoration nationale pour les victimes de la fusillade de lundi soir 16 octobre à Bruxelles.

    Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches.

    cœur contenant l'image de mains portant une bougie

     

  • 6 mois 18h:16

    Communiqué de presse Parquet fédéral

    Peu avant huit heures ce matin, un témoin a informé la police bruxelloise qu'il avait repéré l'auteur présumé de l'attentat dans un débit de boissons à Schaerbeek.
    Des policiers locaux se sont rendus sur place. Lors de l'intervention, des coups de feu ont été tirés par la police et le suspect a été abattu. 
    Les services de secours, à leur arrivée sur les lieux, ont tenté de réanimer le suspect. Il a été transféré à l'hôpital où son décès a été constaté à 9h38.
    Une arme de guerre, de type AR-15, et un sac de vêtements ont été retrouvés dans le café.
    Deux armes de poing et un couteau ont par ailleurs été trouvés à proximité immédiate de son logement. L’origine de ces armes devra encore être déterminée. 
    De nombreux devoirs d’enquête se sont poursuivis aujourd’hui. Quatre perquisitions ont eu lieu ce matin. Deux personnes ont également été interpellées pour audition par la police en raison de leurs contacts potentiels avec l’auteur présumé de l’attaque. 
    Les motivations de l’acte doivent également être investiguées. Dans un premier temps, un lien avec les Coran brûlés en Suède avait été évoqué, en raison d’une allusion qui y était faite dans l’une des vidéos publiées par l’auteur présumé avant les faits. 
    Il n’apparaît pas, à ce stade de l’enquête, que l’attentat terroriste ait été organisé par une structure terroriste large. La thèse du loup solitaire semble plus proche de la réalité. 
    L’intervention policière qui s’est soldée par l’usage de leur arme de service par les policiers de Bruxelles fait également l’objet d’une enquête séparée, diligentée par le parquet de Bruxelles. Comme le prévoient les instruction du Collège des procureurs généraux,  en de telles circonstances, un autre juge d’instruction a été désigné. Je profite de l’occasion pour souligner le courage de ces policiers qui sont entrés dans l’établissement tout en sachant qu’un tireur lourdement armé pouvait s’y trouver. 

  • 6 mois 17h:58

    Niveau 3 de la menace et mesures de sécurité

    A 17h, à la suite du Conseil National de Sécurité, le Premier ministre, le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-capitale, les ministres fédéraux et secrétaire d’état concernés, et le Procureur fédéral ont fait un état des lieux de la situation actuelle, de l’analyse de la menace, et des mesures de sécurité qui sont désormais en vigueur.

    Passage au niveau 3 de la menace

    Suite à l’analyse de la menace de l’OCAM, le niveau 4 avait été défini sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale, et le niveau 3 pour l’ensemble du territoire belge.

    Vu que l’auteur des faits est décédé, et qu’il n’y a aucun signes qu’il ait été aidé par des complices, il a été décidé d’adapter le niveau de la menace.

    Désormais, le niveau 3 est défini pour l’ensemble du territoire belge.

    Mesures de sécurité

    Le niveau 3 de la menace implique les mesures de sécurité suivantes :

    • Un vigilance des services de police sur tout le territoire ;
    • Une présence renforcée des services de police sur tout le territoire ;
    • Pour des lieux spécifiques, des mesures de sécurité supplémentaires pourront être prises.

    L’ensemble des partenaires de sécurité et du renseignement continuent à suivre attentivement la situation pour adapter les mesures si nécessaires.

  • 6 mois 17h:10

    Le niveau de la menace pour Bruxelles et le niveau général de la menace pour la Belgique sont de 3

    Le suspect de l’attaque survenue hier soir à Bruxelles a été neutralisé ce matin par les services de police. Entretemps, l’enquête judiciaire se poursuit et plusieurs mesures d’enquête ont été prises ou sont en cours.

    Sur base des dernières informations et renseignements qu’il a reçus de ses services partenaires, l’OCAM estime qu’il n’y a plus de menace imminente dans le cadre de ce dossier. Le niveau de la menace pour Bruxelles, qui était passé à 4, est donc ramené au niveau 3. Le niveau général de la menace pour la Belgique est pour le moment maintenu au niveau 3. En parallèle de ce niveau général, l’OCAM peut également rédiger des évaluations ponctuelles spécifiques pour des intérêts spécifiques là où nécessaire. L’OCAM et ses partenaires continuent de suivre la situation de près et invite tous les services à accroître leur vigilance.

  • 6 mois 14h:35

    Vos services de sécurité continuent à suivre de près la situation suite à la fusillade d’hier soir. Nous continuerons à vous informer à chaque évolution de la situation et des mesures de sécurité. 

    Concrètement, comment fonctionne-t-on lors d’une phase fédérale de crise ? Quel est le planning de ce mardi après-midi ? 

    Depuis 14h, les autorités compétentes sont rassemblées au Centre de crise National au Comité de Coordination Fédéral, de manière à coordonner efficacement leurs différentes missions. 

    A 15h, les ministres compétents du gouvernement fédéral et des entités fédérées se réuniront lors d’un Conseil National de Sécurité pour décider d’une éventuelle évolution des mesures. Ce Conseil sera suivi d’une conférence de presse. 

    Après cette conférence de presse, ce sera au tour des communicateurs des différents cabinets, ministères, services de secours et de sécurité, autorités fédérales, régionales et provinciales de se coordonner au sein de la Cellule Information.

    La clé de la gestion de crise, c’est cette concertation continue entre tous les services concernés. Continuez à suivre nos mises à jour sur cette page et prenez soin de vous. 
     

  • 6 mois 11h:56

    Communiqué de presse du Parquet fédéral

    Dans le cadre du dossier du parquet fédéral ouvert après l'attentat terroriste de ce lundi 16/09/23 au soir, nous pouvons communiquer les informations suivantes :

    Peu après huit heures ce matin, un témoin a informé la police bruxelloise qu'il avait repéré l'auteur présumé de l'attentat dans un débit de boissons à Schaerbeek.

    La police s'est rendue sur place. Lors de l'intervention, des coups de feu ont été tirés par la police et le suspect a été abattu. 
    Les services d'urgence, à leur arrivée sur les lieux, ont tenté de réanimer le suspect. 
    Il a été transféré à l'hôpital où son décès a été constaté à 9h38.
    Une arme de guerre et un sac de vêtements ont été retrouvés dans le café.
    Le parquet de Bruxelles enquête sur la fusillade. 
    Dans l'intérêt de l'enquête, aucune autre information ne peut être donnée pour l’instant. 

  • 6 mois 11h:28

    Soutien psychosocial

    À la suite des événements de la nuit dernière, si vous avez besoin d'une assistance professionnelle pour un soutien psychosocial ou psychologique, plusieurs organisations et services sont à votre disposition.

  • 6 mois 10h:36

    Le suspect est décédé

    Le Parquet Fédéral a confirmé que le suspect de la fusillade de la nuit dernière a été identifié et qu'il est décédé.

  • 6 mois 09h:58

    Les mesures de securité restent en vigueur

    Les mesures de sécurité restent actuellement en vigueur : vigilance accrue et présence policière visible renforcée. Les mesures seront réévaluées dans la journée.

  • 6 mois 05h:27

    La vigilance accrue reste de mise

    Une fusillade a eu lieu dans notre capitale dans la soirée de ce lundi 16 octobre. 

    Deux personnes sont décédées dans l'incident. Une troisième personne a été blessée.   

    Notre pays présente ses plus sincères condoléances aux proches des victimes.   

    La phase fédérale de gestion de crise a été déclarée. Cela implique que le Centre de crise National a très rapidement réuni tous les partenaires concernés par l’incident. 

    Le parquet fédéral mène actuellement l'enquête sur la fusillade. Pour l’instant, les devoirs d'enquête n'ont pas encore abouti à l'arrestation d'un suspect. Le tribunal et les forces de police poursuivent activement leurs investigations.   

    L’OCAM a relevé le niveau de menace au niveau 4 à Bruxelles, ce qui signifie que la menace est considérée comme très sérieuse et imminente.   

    Pour le reste du pays, le niveau de la menace a été relevé au niveau 3. Cela signifie que la menace est considérée comme sérieuse. 

    Il a été demandé aux forces de police d’effectuer une surveillance accrue des lieux liés à la communauté suédoise dans notre pays. 

    Restez à l'écoute des canaux du Centre de crise National pour des informations mises à jour : www.centredecrise.be et nos médias sociaux via @crisiscenterBE. 

  • 6 mois 23h:54

    Evacuation Stade Roi Baudouin

    Le stade de football est en cours d'évacuation. Veuillez suivre les instructions des services de secours. Retournez immédiatement chez vous.

  • 6 mois 23h:39
    Ce soir, vers juste après 19h00 une attaque à l’arme à feu a visé trois personnes, au croisement du boulevard Saincteclette  et du 9e de Lignes, dans le centre de Bruxelles,

    Deux d’entre-elles sont décédées. La troisième, un chauffeur de taxi, serait désormais hors de danger. 
    La phase d’urgence fédérale a été déclenchée ce lundi soir à 21 :13 précisément. 

    Ce passage en phase fédérale implique la mobilisation du Centre de crise National et l’activation des cellules nationales de gestion de crise. 

    A la même heure, le dossier a été fédéralisé. Une reprise par le parquet fédéral justifiée par la une motivation terroriste potentielle de la fusillade. 

    Au cours de la soirée, une revendication a effectivement été postée sur les réseaux sociaux et enregistrée par une personne se présentant comme l’assaillant. Celle-ci se dit inspirée  par l’état islamique. Au cours de cette même revendication la nationalité suédoise des victimes est évoquée comme motivation probable de l’acte.

    A ce stade, aucun élément n’indique un lien potentiel avec la situation israelo palestienne  
    Sur base à la fois des faits et de la revendication, des mesures de sécurité ont été prise d’urgence afin de protéger au mieux les supporters suédois contre d’éventuelles nouvelles attaques. 

    L’Ocam a réévalué le niveau de  menace. Elle est désormais un niveau 3 pour la Belgique et niveau 4 pour Bruxelles .

  • 6 mois 22h:47

    L’OCAM relève le niveau de la menace générale au niveau 3, Bruxelles passe au niveau 4

    À la suite de la fusillade meurtrière survenue dans le centre de Bruxelles ce lundi 16 octobre 2023,  l’OCAM relève le niveau de la menace pour Bruxelles au niveau 4, ce qui implique que la menace est très grave et imminente. Le niveau de la menace générale pour la Belgique est relevé au niveau 3 (la menace est grave). Ces niveaux de menace resteront en vigueur jusqu'à ce que nous ayons plus d'informations.

  • 6 mois 22h:32

    Les autorités examinent comment faire sortir les supporters du match Belgique-Suède du stade en sécurité. Les supporters reçoivent plus d'information sur place. Suivez les instructions des services de secours.

  • 6 mois 22h:03

    Niveau de menace 4 pour la région de Bruxelles-Capitale. Une vigilance accrue est demandée. Eviter les déplacements inutiles.

  • 6 mois 22h:03

    Une fusillade s’est produite ce soir à Bruxelles. On déplore des victimes. Par respect pour celles-ci nous vous demandons de ne pas partager les éventuelles images ou vidéos liées à cet incident.