Un nouveau service du Centre de crise a analysé 4,7 millions de données passagers

Sécurité au quotidien
La Belgian Passenger Information Unit (BelPIU) est un nouveau service au sein du Centre de Crise qui est chargé de la collecte, du stockage et du traitement des données des passagers dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité. Avec la création du BeLPIU, la Belgique est l'un des premiers pays à opérationnaliser la directive européenne PNR (Passenger Name Record).

Quatre services collaborent de manière intensive au sein de BelPIU au Centre de Crise :
-    la Police fédérale ;
-    la Sûreté de l'Etat ;
-    le Service général du Renseignement et de la Sécurité ;
-    l'Administration générale des Douanes et Accises.

A l’heure actuelle, le Center de crise reçoit les données passagers de 13 compagnies aériennes, soit 33% du volume total des vols entrant et sortant de notre pays.

D'ici la fin 2019, l’ensemble des compagnies opérant en Belgique seront intégrées au projet. Suivra également à partir de l’année prochaine, une intégration des compagnies de transports par autocars et de transports ferroviaires internationaux.

Du 1er avril au 15 août, 4,7 millions de données passagers ont été analysées. Cela a permis de détecter 834 « hits » lors du travail de croisement des données avec la base de données de la police. Il s’agissait d’informations liées à des dossiers de criminalité grave:  rapts parentaux, traite des êtres humains, terrorisme, grand banditisme, … 

Lors de la détection d'un « hit », différents types d’actions sont envisageables par les services concernés. Il s'agira soit de contrôles des intéressés ou de leurs bagages à l’aéroport, soit d'un suivi discret, soit de l'enrichissement de la base données. Cet enrichissement de la base de données va permettre des avancées dans des enquêtes en cours liées à la criminalité organisée ou au terrorisme.  

Plus d’informations sur le BelPIU: https://centredecrise.be/fr/content/pnr