Le lapin de Pâques n’est pas seul à être en alerte

Sécurité au quotidien
ManifestationsPermanence 24/7
Beaucoup de ce qui se passe sur la voie publique implique notre attention ou peut potentiellement le requérir: actions politiques, conflits sociaux, problèmes internationaux ou événements de grande affluence. Quels sont les points d’attention que l’on retrouve sur la table de la Permanence du Centre de crise pour cette période de Pâques?

Une des missions du Centre de crise est de veiller à l’ordre public en étroite collaboration avec l’ensemble des autorités et services dédiés.

La Permanence suit continuellement l’actualité et maintient le contact avec ce qui se passe sur le terrain en récoltant l’information des divers services de secours et de sécurité. Lorsque c’est nécessaire, le Centre de crise prend des mesures de sécurité.

Quels sont les points d’attention que l’on retrouve en cette période de Pâques?

  • Les syndicats ont baptisé la semaine de pâques : semaine de protestation. Le 30 mars, les militants syndicaux se sont réunis à Bruxelles afin de manifester contre la politique de gouvernement. Le 31 mars, et 1er avril des actions provinciales ont suivi. Le 22 avril, une grève dans le secteur public est également prévue. Les négociations sont encore en cours et tant qu’elles ne sont terminées, le suivi d’éventuelles autres actions est nécessaire.
  • Les fêtes religieuses sont des moments au cours desquels les communautés se réunissent pour des festivités (par ex. processions sur la voie publique) ou des actions de solidarité. Les moments de commémoration à cette période amènent également du monde dans les rues. Nous devons être vigilants pour les tensions possibles entre groupements ou lors de manifestations pro et contra. Le 7 avril il y a, par exemple, la commémoration du génocide au Rwanda perpétré voici 21 ans et le 24 avril est commémoré le centenaire du génocide arménien.  Le Centre de crise contribue par l’échange d'information des services policiers, affaires étrangères et institutions diplomatiques à une bonne collaboration sur le terrain.
  • Les événements sportifs font également l’objet d’un suivi, ce sera notamment le cas pour des rallyes automobile et pour la classique cycliste du Tour des Flandres. Ces événements exigent d'innombrables mesures de sécurité qui sont assurées par les autorités locales. Elles peuvent être par ailleurs confrontées à des actions de protestation. Le 29 mars, par exemple, il y avait des actions des agriculteurs lors de la course cycliste Gand-Wevelgem et le 1er avril à Coxyde durant les 3 Jours de la Panne. 

Notre attention va donc vers d'innombrables événements, afin de contribuer à un bon flux d’information entre les différents services impliqués. Ainsi ces événements pourront se dérouler en toute sécurité et les lapins de Pâques pourront faire tranquillement leur travail.