Test d’alerte du 5 octobre 2017

Planification d'urgence
Alerte à la populationBe-Alert
Le test trimestriel d’alerte sera effectué ce jeudi 5 octobre 2017 par le Centre de Crise. Au cours de ce test, tant le réseau de sirènes que la plateforme d’alerte BE-Alert seront mis à l’épreuve

BE-Alert

En situation d’urgence, l’alerte de la population est vitale. Chaque Bourgmestre, Gouverneur et le Ministre de l’Intérieur doit pouvoir alerter dans un laps de temps le plus court qu’il soit, un maximum de personnes concernées, avec un message uniforme, clair et concret. Pour atteindre cet objectif, les autorités doivent pouvoir compter sur des canaux diversifiés (haut-parleurs des véhicules d’intervention, sirènes électroniques, médias, sites web, médias sociaux, …)

Depuis mi-juin, les autorités ont également la possibilité d’avertir la population, lors de situations d’urgence, par le biais de la plateforme BE-Alert. Ce nouvel outil d’alerte permet d’envoyer des messages écrits ou vocaux, via GSM, téléphones fixes, e-mails et/ou médias sociaux.

Ce 5 octobre, BE-Alert sera mis à l’épreuve. Deux campagnes d’envois de messages-tests seront lancées en collaboration avec les Services fédéraux du Gouverneur du Hainaut et la Commune de Sint-Amands (en province d’Anvers).

Le test, à Sint-Amands, consistera à envoyer, pour le centre de la Commune, un message tant aux habitants inscrits à Be-Alert, qu’aux autres personnes présentes dans le périmètre au moment du test.

Pour tester les capacités du système, le même type de test (tant aux personnes inscrites qu’aux personnes présentes) sera mené sur une zone étendue en province du Hainaut.

Les personnes inscrites à Sint-Amands et dans la zone concernée dans le Hainaut recevront l’alerte même si elles n’y sont pas présentes au moment du test.   
En effet, être inscrit à BE-Alert permet d’être alerté pour une situation concernant une ou plusieurs adresses (votre domicile, votre lieu de travail, une seconde résidence,…), même si, au moment de l’alerte, vous ne vous trouvez pas sur place.

Inscrivez-vous à BE-Alert sur www.be-alert.be.

 

570 sirènes électroniques

Entre 11h45 et 13h15, aura lieu le test trimestriel du réseau des 570 sirènes électroniques placées autour des sites nucléaires et des entreprises Seveso seuil haut. Le réseau des sirènes peut être utilisé pour alerter la population en cas de situation d’urgence.

Les sirènes sont régulièrement testées afin de s’assurer qu’elles fonctionneront en cas de situation d’urgence. Un test silencieux est réalisé chaque jour, test que ne peut entendre l’oreille humaine. Tous les premiers jeudis du trimestre, un test audible est réalisé.

Au moment de l’essai trimestriel, la sirène diffusera un signal d’alerte. Il s’agit d’un son modulé strident qui est répété après une brève interruption. Elle diffusera ensuite un message oral dont le contenu sera «signal d’essai». Au moment du test, le signal d’alerte durera environ 1 minute. En situation réelle d’urgence, le signal d’alerte durera environ 3 minutes et peut également être répété plusieurs fois.

 

Comment réagir en cas d’urgence ?

Si vous entendez une sirène d’alerte, le bon réflexe est de rentrer ou de rester à l’intérieur et de suivre les recommandations des autorités fournies notamment via les médias.

Retrouvez sur notre chaîne youtube, le film d'animation expliquant comment réagir en situation d'urgence .

 

Information

Vous pouvez recevoir plus d’information sur ces tests d’alerte via be-alert@ibz.fgov.be ou sur le site web du Centre de crise: www.centredecrise.be.

Les citoyens concernés peuvent transmettre leurs remarques via be-alert@ibz.fgov.be.

Le résultat technique du test sera disponible dans l’après-midi du 5 octobre sur le site web du Centre de crise.