Risque nucléaire : premier bilan de la campagne de sensibilisation

Planification d'urgence
Nucléaire
Le 6 mars dernier, une nouvelle campagne d’information sur le risque nucléaire a été lancée suite à la publication du Plan national d’urgence nucléaire actualisé. Après deux mois, les résultats sont déjà là : 973.400 brochures diffusées, 808.200 personnes informées via les médias sociaux, 87.400 visiteurs pour www.risquenucleaire.be, 36.758 nouvelles adresses dans BE-ALERT et 565.000 boîtes de comprimés d’iode prédistribuées.

 

Sensibilisation multicanale : s’informer pour comprendre le risque

Depuis début mars, le Centre de Crise a pris, en collaboration avec ses partenaires, plusieurs initiatives visant à informer le citoyen du risque nucléaire et de la manière dont ce dernier peut se préparer :

 

ACTIONS

CHIFFRES en 2 mois

DETAILS

Brochure

973.400 brochures

 

Diffusion via les 4.867 pharmacies du pays

Site web

87.415 visiteurs uniques

 

Information via http://www.risquenucleaire.be

Médias sociaux

808.215 personnes atteintes

 

18 actions via fb.com/crisiscenterBE et fb.com/riskInfoBE

 

Vidéo

118.836 vues

 

Diffusion via la chaîne You-Tube CrisiscenterBE

Session d’info

23 sessions

 

Sessions d’information pour la population organisées à la demande des Villes et Communes

 

METRO

1.902.900 lecteurs atteints

2.061 participants au Quizz

Dossier diffusé pendant 5 jours aux lecteurs du quotidien, avec un Quizz intégré

 

 
 

Actions concrètes : se préparer à agir

Au-delà d’une information large de la population, la campagne a également pour objectif d’amener chacun à se préparer au mieux face au risque nucléaire afin d’adopter en cas d’accident les bons comportements pour sa sécurité. Des actions concrètes sont possibles et ont été réalisées :

 

ACTIONS

CHIFFRES en 2 mois

DETAILS

Faire un Plan d’urgence familial

717 nouveaux plans d’urgence familiaux

(Plus de 10 familles par jour)

 

Créés via http://monplandurgence.be

 

Aujourd’hui, 10.119 plans d’urgence familiaux ont été créés via cette application.

 

S’inscrire à BE-ALERT

36.758 nouvelles données

(Plus de 600 nouvelles adresses par jour)

 

Via http://be-alert.be

 

Aujourd’hui, BE-ALERT c’est :

  • 393 Villes et Communes adhérentes
  • 319.940 adresses données

Aller chercher ses comprimés d’iode stable

564.859 boîtes prédistribuées

 

191.138 par 183.178 particuliers

373.721 par 2.851 collectivités

 

173.050 dans une zone nucléaire (20/10km)

391.809 dans le reste du pays.

 

 
 
 

Sensibilisation et prédistribution continue

Ces résultats positifs après seulement 2 mois de sensibilisation nous démontrent l’intérêt de chacun à être informé du risque et à se préparer au mieux pour sa sécurité. Le Centre de crise et ses partenaires poursuivront en 2018 leurs efforts afin d’augmenter la résilience de notre société et la préparation de chaque citoyen.

Dans les prochaines semaines, les citoyens pourront encore poser leurs questions sur le risque nucléaire directement à différents experts : via des « Facebook live sessions » ou à une des 23 sessions d’information organisées en collaboration avec différentes Villes et Communes. Plus d’information via : http://risquenucléaire.be/info

La prédistribution des comprimés d’iode stable est permanente auprès de toutes les pharmacies du pays. Outre la réalisation de votre plan d’urgence familial ou votre inscription à BE-ALERT, il est en effet important de vous préparer à vous mettre à l’abri et à vous protéger le cas échéant contre l'iode radioactif:

  • Si vous habitez à proximité d’une installation nucléaire : il est conseillé à tous les habitants et collectivités des communes dans une zone de 20 kilomètres autour d’une installation nucléaire (10 km pour IRE Fleurus) d’aller chercher des comprimés d’iode stable.
  • Pour les moins de 18 ans : il est conseillé, sur l’ensemble du pays, aux familles avec enfants et aux jeunes jusqu’à 18 ans, ainsi qu’aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent, d’aller chercher une boîte de comprimés d’iode. Cette recommandation est également d’application pour toutes les collectivités d’enfants (crèches, écoles maternelle, primaire et secondaire, lieux d’accueil de la petite enfance,…) sur l’ensemble du territoire belge.