Résultats du test BE-ALERT 06/09

Planification d'urgence
Be-Alert
Le Centre de Crise a envoyé 366.567 messages.

Test BE-Alert de grande ampleur

Le premier jeudi du mois est le moment où les canaux d'alerte sont testés. La plateforme d'alerte BE-Alert peut alors notamment être testée par les différentes autorités. Le Centre de Crise a profité du test de ce 6 septembre pour organiser un test BE-Alert de grande ampleur. Il a cette fois été décidé de tester la fonction mail de BE-Alert. En effet, BE-Alert permet non seulement d'envoyer des SMS et des messages vocaux mais aussi des mails.

Un mail test a été envoyé à toutes les personnes qui se sont déjà inscrites dans BE-Alert. Au total, 366.567 mails ont été envoyés, soit un taux de réussite de 99,97%. Le test était aussi un appel à vérifier, compléter ou modifier si nécessaire les coordonnées déjà fournies.

Il s'agissait du premier test mail de grande ampleur. Le Centre de Crise évaluera minutieusement ce test au cours des prochains jours. Sur base des observations, le Centre de Crise examinera avec tous ses partenaires comment encore améliorer BE-Alert.

 

Test BE-Alert par 7 Communes

Lummen, Sint-Martens-Latem, Nazareth, Gavere, De Pinte, Genappe et Puurs ont également testé leurs canaux d'alerte aujourd'hui. Des SMS, appels vocaux et e-mails ont été envoyés par ces autorités communales à leurs habitants via Be-Alert. 

 

Le Centre de Crise réveille tout le monde !

Pour l'instant plus de 420.000 données sont inscrites dans BE-Alert. Pour augmenter sensiblement ce nombre, le Centre de Crise entend avec le BE-Alert Challenge réveiller tout le monde : il est temps de s’inscrire à BE-Alert. Mais il y a plus... Avec le BE-Alert Challenge, vous renforcez non seulement votre propre sécurité, mais aussi celle des autres. En effet, toutes les 20.000 nouvelles inscriptions s’accompagneront d’une action pour la sécurité. Nous distribuerons par exemple des détecteurs de fumée, organiserons des formations de secourisme ou des formations pour l'organisation d'événements en toute sécurité.

Une campagne de promotion du BE-Alert Challenge sera lancée au cours des prochains jours via les différents médias sociaux. Plusieurs partenaires témoignent dans des clips vidéo de l'importance de réagir rapidement dans leur métier, avec un leitmotiv : soyez informé à temps, inscrivez-vous à BE-Alert. De plus, au moyen d'un message personnalisé sur Facebook, il sera possible d’inciter ses amis à s’inscrire. Ce faisant, nous essayons de créer une réaction en chaîne nous permettant de sensibiliser le plus de citoyens possibles : il est temps de s’inscrire à BE-Alert. Tous ensemble pour une sécurité accrue.

www.be-alert.be