Réagir face aux inondations

Planification d'urgence
InondationsCalamités naturelles
Suite aux pluies abondantes de ces derniers jours, plusieurs Communes du pays ont à nouveau été confrontées aux inondations. Face à ce risque récurrent, les autorités et les citoyens se préparent pour réagir au mieux.
Réagir face aux inondations

Avec les tempêtes, les inondations sont un des risques naturels auxquels nous sommes souvent confrontés en Belgique. Si les riverains de certains cours d'eau y sont plus particulièrement exposés, l'expérience de ces dernières années nous démontre que les inondations se produisent également en d'autres endroits, lorsque le sol et le réseau d'égouttage ne parviennent plus à absorber l'abondance des pluies.

Pluies diluviennes, crues de fleuves et rivières ou encore marée-tempête, les causes d’inondations sont donc multiples. Si les autorités s’y préparent, les citoyens aussi peuvent agir. 

Se préparer pour réagir face aux inondations

En amont des autorités en charge de la planification d'urgence et de la gestion de crise, les autorités régionales prennent tout d'abord des mesures de prévention pour lutter contre les inondations afin d'éviter ou de limiter ce risque:

 

Chaque citoyens peut également se préparer pour faire face au risque et réagir au mieux pendant et après une inondation. Quelques premiers conseils pratiques :

 

S’informer et se préparer

  • Avant de construire une habitation, renseignez-vous auprès de votre Région sur les zones inondables ;
  • Nettoyez/dégagez vos égouts, rigoles, … 
  • Fabriquez une planche dans un matériau résistant à l'eau à placer devant les portes de votre maison;
  • Constituez des sacs de sable de manière préventive ;
  • Prévoyez toujours une réserve d’eau en bouteilles

 

Réagir pour sa sécurité et celle de sa famille

  • Placez une planche étanche dans l'embrasure de la porte et colmatez avec du silicone ;
  • Construisez, à l’aide de sacs de sable, des petites digues devant les ouvertures dans la cave, les portes extérieures … ;
  • Fermez, si nécessaire, les robinets d'arrivée de gaz, d'électricité et d'eau.
  • En cas d’alerte d’inondation, informez-vous et restez à l’écoute des médias et des recommandations des autorités. 
  • Limitez vos déplacements et évitez les zones dangereuses


Agir par après en connaissance de cause

  • Prenez des photos des endroits endommagés.
  • Prenez au plus vite contact avec votre assureur. (Check-list d’Assuralia pour les sinistrés suite aux inondations)
  • Nettoyez votre maison et désinfectez les pièces endommagées;
  • Aérez suffisamment les pièces en veillant toutefois à les chauffer suffisamment pour contrer l’humidité 
  • Evitez de consommer l’eau du robinet qui risque d’être impropre à la consommation.

 

Planifier la gestion de crise face à un risque récurrent

Depuis 2009, le Centre de crise dispose d’un « Plan d'urgence national Calamités naturelles – Inondations » qui a pour objectif principal l’organisation d’une structure de réponse aux événements et situations d’urgence qui nécessitent une coordination et/ou une gestion au niveau national.


Concrètement, ce plan peut être d’application par exemple lors d'inondations très importantes consécutives à la survenance de pluies diluviennes ou consécutives aux crues de certains fleuves et rivières (suite à des pluies abondantes ou sur une longue période, à la fonte plus ou moins rapide du manteau neigeux,…), lors de la montée soudaine du niveau d’eau de certains bassins ou de la mer consécutive à une situation d’urgence (tremblement de terre, tempête, rupture d’ouvrages d ‘art importants tels un barrage ou une digue, …), ou encore lors d'une marée-tempête (dangereuse) à la Côte belge.


Dans le cadre de sa politique nationale d’exercices, le Centre de crise a notamment organisé un exercice intitulé INONDEX relatif au risque récurrent d’inondations qui s’est déroulé en 2 temps : un volet local en 2011 et un volet fédéral en 2012. La gestion d’une telle situation d’urgence (et surtout de ses conséquences) a pu être abordée par les différents acteurs du Plan national d’urgence, tous réunis au Centre de crise National : le SPF Intérieur (DG Sécurité civile et DG Centre de crise), SPF Economie, SPF Mobilité, SPF Santé publique, Défense, Régions flamande et wallonne, Gouverneurs des Provinces de Liège et du Limbourg, Police fédérale (DAO et Police de la route).


Plusieurs Gouverneurs de Province ainsi que Communes, régulièrement confrontés à des inondations sur leur territoire, disposent également d’un Plan particulier d’urgence et d’intervention (PPUI) spécifique pour ce risque. Consultez leur site web pour de plus amples informations.