Journée d'information Gestion de la sécurité lors d'évènements

Planification d'urgence
Planification d'urgence localeISPUEvènements
Les 22 et 23 avril 2014, le centre de Crise (par le biais de l’Institut Supérieur de Planification d’Urgence et en collaboration avec Politeia) a organisé une journée d’information sur la gestion de la sécurité lors d’événements. Plus de 400 professionnels provenant des différentes disciplines étaient présents.
Ecran géant

Un grand événément doit avant tout rester festif. Pour rendre cela possible, organisateurs, autorités et services d’intervention doivent toutefois prêter attention à la sécurité.

Chaque commune accueille sur son territoire des événements en tous genres, brassant un vaste public souvent très éclectique. Même si certaines de ces activités se perpétuent d’années en années, les risques inhérents ne doivent pas pour autant être sous-estimés. Il est dès lors primordial que des procédures d’analyses soient mises en place et qu’une collaboration interdisciplinaire se construise. L’intégration de l’organisateur est également capitale pour que toutes les mesures de sécurité préventives puissent être appliquées.

Cette journée d’information a été divisée en trois volets:

Formulaire multidisciplinaire pour les organisateurs d'évènements

Le premier volet présentait d’une part un questionnaire multidisciplinaire destiné aux organisateurs réalisé au niveau fédéral, et d’autre part des retours d’expérience de communes utilisant déjà leur propre formulaire multidisciplinaire. Le formulaire s’est inspiré de questionnaires existants et utilisés dans différentes villes et communes.

Le formulaire et les autres documents sont téléchargeables ci-dessous.

L’utilisation de ce formulaire, n’est pas obligatoire et peut être adapté aux besoins, particularités et exigences liés au territoire de chaque commune. En effet, bon nombre de villes et communes ont d’ores et déjà pris conscience de l’importance d’une collaboration entre les différentes disciplines, l’autorité, ainsi que l’organisateur. Ainsi, au fil du temps, plusieurs questions aux organisateurs se sont précisées et une systématisation des procédures s’est installée, donnant naissance à un questionnaire regroupant les thématiques de chacune des disciplines.

 

La gestion des mouvements de foule appliquée – l'intérêt pour les disciplines

Un expert en crowd management a ouvert le deuxième volet de la journée. Son expérience a permis de mettre en exergue des éléments importants inhérents à l’anticipation des problèmes liés à la gestion de la foule. L’intervention d’un tel expert lors de la préparation de l’événement est capitale pour que l’acheminement de la foule, des services de secours, l’évacuation des blessés, etc. s’effectuent de manière optimale.

Un regard extérieur, a contrario de l’organisateur ou de l’autorité, une expérience probante faite de réussites mais également d’échecs sont les clés d’une bonne anticipation de la gestion des mouvements de foule. Des représentants des disciplines ont ensuite apporté un regard plus approfondi en rapport avec leur fonction. Ainsi, ces différents retours d’expérience nous offrent un beau panel de points d’attention et servent d’excellents aide-mémoires pour les événements à venir.

 

Coupe du monde 2014 – la gestion de la sécurité pendant les évènements avec écrans géants

Pour clôturer cette journée focalisée sur l’organisation des événements, nous souhaitions mettre l’accent dans la dernière partie sur un événement d’actualité : la Coupe du Monde.

Les nouvelles directives footballistiques ont été exposées par la présentation de la circulaire OOP 42, dans le cadre de la qualification de la Belgique à la Coupe du Monde de football 2014, la dernière qualification datant de 2002 au Japon et en Corée du Sud. Trois villes ont ensuite partagé leur expérience en la matière. Avec leurs années d’expérience, habituées à accueillir une foule importante aux pieds d’écrans géants, leur approche multidisciplinaire, intégrale et intégrée constitue de précieux conseils aux participants de cette journée, pour que le déroulement de la Coupe du Monde 2014 puisse être une vraie fête également en Belgique.

Nous ne sommes pas à l’abris d’un dérapage, mais aujourd’hui, grâce au panel et à la richesse de leurs exposés, nous ressortons à la fois plus conscients du travail qui reste à réaliser, mais également plus confiants, car de bonnes initiatives existent sur l’ensemble du territoire belge. C’est grâce à l’implication de personnes volontaires et motivées que nous continuerons à profiter de la fête, en toute sécurité.

Documents de la journée d'information Gestion de la sécurité lors d'évènements