Faites de votre organisation une championne BE-alert

Planification d'urgence
Be-Alert
Saviez-vous que l’on peut être alerté via BE-alert même sur son lieu de travail ? Nous souhaitons encourager les autorités, organisations et entreprises à sensibiliser leur personnel, partenaires ou clients à s’inscrire à BE-alert. De l’autre côté de la chaîne d’alerte, les Villes et Communes sont également invitées à exercer leurs procédures. Chaque premier jeudi du mois, des Communes testent l’alerte de leur population, une belle opportunité de sensibilisation de leurs citoyens.

L’inscription de citoyens à BE-alert suit son court. Ce sont désormais plus de 300.000 belges qui se sont inscrits depuis le lancement du projet il y a un peu moins d’un an ! A côté d’actions de communication grand-public, nous souhaitons encourager également les autorités, organisations et entreprises à sensibiliser par le biais de leur communication interne leur personnel, et de leur communication externe leurs partenaires ou clients à s’inscrire à BE-alert. 

En effet, on peut s’inscrire à BE-alert tant pour son domicile que pour d’autres lieux que nous fréquentons habituellement comme notre lieu de travail (vous pouvez ainsi encoder jusque 5 adresses différentes).  Un bon réflexe d’ailleurs pour être averti d’une situation problématique, même si on n’est pas présent à ce moment-là sur les lieux !

Des documents-type et des visuels sont disponibles pour réaliser votre communication, n’hésitez pas à nous contacter via be-alert@ibz.fgov.be.

 

Les Villes et Communes peuvent aussi agir

De l’autre côté de la chaîne d’alerte, les Villes et Communes sont également invitées à exercer leurs procédures. Chaque premier jeudi du mois, des Communes testent l’alerte de leur population.

Ce jeudi 3 mai n’échappe pas à la règle puisque notamment Aartselaar, Beringen, Boom, Damme, Duffel, Hechtel-Eksel, Hemiksem, Kruibeke, Nevele, Niel, Puurs ou Rumst ont envoyé un message-test à tout ou partie de leurs citoyens inscrits.

Chaque Commune du pays est encouragée à participer à l’un de ces tests (prenez contact avec be-alert@ibz.fgov.be).  Ces alertes réelles, et la communication autour de celles-ci constituent par ailleurs une belle opportunité de sensibilisation de leurs citoyens.

Des documents-types et visuels BE-alert sont disponibles sur http://www.info-risques.be/fr/downloads