BE-Alert a été testé pendant Rock Werchter

Planification d'urgence
Be-AlertAlerte à la population
BE-Alert est un nouveau système d'alerte qui permet d’alerter les citoyens lors d’une situation d'urgence. BE-Alert est opérationnel depuis la mi-juin. Le Centre de Crise du SPF Intérieur et la commune de Rotselaar ont testé pendant le festival Rock Werchter l'envoi de messages à grande échelle; au total 40.000 appareils auront reçu un message test.

 

BE-Alert: alerter pour sauver des vies

En situation d’urgence, il peut être crucial d'avertir la population. Une personne avertie peut suivre les recommandations des autorités et adopter les bons comportements. Pour alerter rapidement et efficacement leurs citoyens, les bourgmestres, les gouverneurs et le Ministre de l'Intérieur ont depuis la mi-juin la possibilité de faire appel à BE-Alert. BE-Alert permet d'envoyer un SMS, un message vocal ou un mail aux habitants inscrits dans une zone sélectionnée. Il est donc important que les citoyens s'inscrivent préalablement via le site internet http://www.be-alert.be.

Une autre possibilité de BE-Alert est d'alerter les citoyens via ALERT-SMS Cette technologie unique permet d'envoyer un SMS sur base de la localisation (le lieu de l'incident). Un message est envoyé via ALERT-SMS à tout appareil mobile se trouvant dans une zone donnée. Une inscription préalable n'est pas nécessaire. Toutes les personnes présentes dans la zone (en ce compris par ex. des touristes) recevront un message sur leur téléphone. A cette fin, une procédure spécifique a été élaborée et mise en oeuvre en concertation avec les opérateurs de téléphonie mobile et le Centre de Crise (SPF Intérieur).
Le fonctionnement de BE-Alert a été soumis à la Commission de la Protection de la vie privée qui a émis plusieurs avis favorables.
 

Test pendant Rock Werchter

Après un test d’ampleur réduite à Waterloo, le Centre de Crise en collaboration avec la commune de Rotselaar et les trois opérateurs Telecom ont testé ALERT-SMS lors du festival Rock Werchter. En étroite collaboration avec les organisateurs, le message suivant a été envoyé vers 15h à toutes les personnes présentes sur le terrain du festival: “Test BE-Alert. Dit is een test / Ceci est un test / This is a test. Info: crisiscentrum.be/rw17”. L'heure d'envoi a été déterminée en collaboration avec les organisateurs et tombait entre deux concerts sur la scène principale.
Etant donné que la portée d'émission des mâts sélectionnés ne se limite pas au terrain du festival, le message a pu également être reçu dans les proches environs.

Les chiffres

Le message a été envoyé à 15h. Au total, 40.000 messages ont été envoyés. Au moment du test, 44.000 personnes étaient sur place.
 

Annonce préalable

Pour éviter de semer l’inquiétude ou la confusion, le test a été préalablement annoncé via différents canaux de communication: panneaux lumineux, médias sociaux, App de l'organisateur, annonce par les présentateurs sur le différents podiums... Tous les partenaires ont également été avertis de ce test: le personnel encadrant, les services de secours, les sociétés de gardiennage privées ainsi que les communes environnantes.
Pendant le test, les médias sociaux ont été suivis afin de pouvoir répondre aux éventuelles questions. Pour plus d'information, les gens ont été renvoyés vers le site internet du Centre de Crise. Aucune inquiétude n'a été constatée parmi les participants lors du test.

Evaluation

Les résultats de ce test seront minutieusement évalués au cours des prochains jours et semaines et il sera tenu compte de ces résultats pour la suite des développements de l’outil.
Le Centre de Crise et la commune de Rotselaar souhaitent remercier tous les partenaires qui ont rendu ce test possible ainsi que les milliers de festivaliers pour leur collaboration.