45 experts CBRNe à Varsovie pour Bullseye

Planification d'urgence
Collaboration internationale
Cette semaine, un premier atelier du projet européen Bullseye coordonné par le NCCN a été organisé dans la capitale polonaise. Il s’est tenu en présence de 45 experts des risques chimique, biologique, radiologique et nucléaire ainsi que des membres de services d’urgence et d’intervention de plusieurs pays européens. L'objectif d'un tel atelier est d'élaborer une première proposition de nouvelles procédures opérationnelles.
Project Bullseye

Un atelier interactif et pratique

Concrètement durant cet atelier, les experts prennent non seulement la parole lors de sessions interactives, mais des exercices sont également organisés. Le matériel de détection et les équipements de protection individuelle actuels font également l'objet d'une démonstration. 

Des procédures pour sauver des vies

Les pompiers, policiers ou encore médecins urgentistes qui se rendent les premiers sur le terrain d’une situation d’urgence, après une explosion ou un incendie par exemple, ne savent souvent pas d’emblée qu'il s'agit peut-être d'un attentat terroriste impliquant des agents chimiques ou biologiques. Le but de ce projet est d'établir des procédures claires pour les protéger et sauver des vies.

Cet atelier peut faire avancer considérablement le projet Bullseye. Une fois qu'un premier projet aura été élaboré, la procédure sera d'abord largement testée avant d’être adaptée et validée. 

Le Projet Bullseye

Bullseye est un projet financé par l'Europe sous la coordination du Centre de Crise National (NCCN). Des Différentes partenaires de la Belgique, les Pays-Bas, la Pologne, la Slovaquie et l'Espagne y collaborent. Le projet a pour but de mieux préparer les secouristes aux attentats terroristes avec des armes chimiques et biologiques. De plus, le projet Bullseye développe encore les facilités de formation et de certification pour les chiens de détection.