Victime d’une situation d’urgence : comment bien réagir face aux médias ?

Gestion de crise
Information à la populationCommunication de crise
Inondation, accident ferroviaire, mouvement de foule,… Vous êtes (membre de la famille de la) victime et les médias vous interpellent ? Conseils pratiques.
Victimes et médias

En situation d’urgence, les informations circulent très vite via les médias traditionnels et en ligne.

Partenaires de l’alerte et de l’information à la population, les journalistes sont rapidement sur place afin de couvrir la situation en images et interviews.

Ceux-ci vont inévitablement se tourner vers les acteurs de terrain et les autorités pour obtenir des informations pratiques et officielles, mais également vers les témoins et victimes afin de faire ressentir l’événement au plus près.

.

 

Conseils aux (familles des) victimes

Si vous êtes victime, impliqué ou même parents d’une victime, vous êtes dès lors susceptible d’être interpelé par un journaliste. Il vous faudra alors vous posez les bonnes questions :

  • Est-ce que vous souhaitez vraiment apparaître dans les médias ? Vous pouvez refuser !
  • En cas d’interview, de quoi voulez-vous parler et de quoi ne voulez-vous pas parler ?
  • En tant que proches, quelle image souhaiteriez-vous transmettre de la victime ?

La plupart des médias sont disposés à se mettre d'accord avec vous et à respecter ce que vous avez convenu avec eux. Dès lors, prenez le temps de réfléchir, de désigner éventuellement un « porte-parole » (pour vous et/ou votre famille), de gérer ou d’adapter vos médias sociaux en conséquent.

Tous ces conseils pratiques, et bien d’autres, sont détaillés sur http://www.victimesetmedias.be 

 

 

Fiches pratiques pour les autorités

A l’initiative de la Commune de Kontich et du Service fédéral auprès de la Gouverneure d’Anvers, et grâce à une concertation étroite entre le SPF Intérieur (DG Centre de crise et Services fédéraux auprès des Gouverneurs) et le SPF Santé Publique, deux fiches pratiques ont été rédigées afin d’aider les collaborateurs de la Discipline 2 (les secours médicaux, sanitaires et psychosociaux) et de la Discipline 5 (alerte et information de la population) dans leurs actions sur le terrain d’une situation d’urgence face aux médias :

  • Conseils pour les collaborateurs psycho-sociaux dans le centre d’accueil en ce qui concerne les relations avec les médias (sociaux) : fiche pratique à l’attention des coordonnateurs des centres d’accueil, pour une collaboration optimale avec les communicateurs de crise et les médias, tout en respectant le secret médical et la vie privée des victimes et de leur famille présentes dans le centre d’accueil.
  • Informations pratiques aux personnes impliquées pour gérer les médias (sociaux) : fiche pratique à imprimer et distribuer le cas échéant aux victimes et à leur famille afin de les aider face aux pressions médiatiques ; cette fiche est téléchargeable via http://www.victimesetmedias.be