Une rencontre royale pour remercier le Centre de crise et ses partenaires

Gestion de crise
TerrorismeEvènements
Ce lundi 30 novembre 2015, Sa Majesté le Roi a effectué une visite au Centre de crise national afin de rencontrer son personnel et quelques-uns de ses partenaires impliqués dans le suivi des attentats de Paris.
Le Roi Philippe en Cellule de Gestion de Crise

Il a assisté à une réunion de la Cellule de gestion qui a coordonné les mesures de sécurité prises à la suite des évaluations de l’OCAM et conformément aux décisions du Conseil National de sécurité. Par un suivi continu de la situation et une évaluation permanente de la menace, les autorités et services belges ont pu adapter régulièrement les mesures de sécurité. Cette flexibilité d’actions est indispensable à une gestion de crise optimale.

 

Sa Majesté le Roi a par la suite rencontré les agents de la Permanence 24h/7j du Centre de crise. En recueillant, vérifiant et analysant les informations circulant tant via les médias que via nos partenaires, la Permanence veille à une diffusion rapide des informations utiles et le cas échéant à une alerte des Ministres et autorités concernés. Ce rôle est primordial dans la situation actuelle.

 

In fine, Il a également rencontré les communicateurs en charge de l’information de la population. Pointe de l’iceberg communicationnel, la Cellule d’information a veillé à diffuser régulièrement des informations via principalement un site web et des médias sociaux. L’appui des communicateurs des différents autorités et services concernés a permis une coordination de la communication de crise. Celle-ci a pu se baser sur le soutien et l’expertise du Team D5 activé à cette occasion pour réaliser un monitoring et une analyse des informations circulant via les médias traditionnels et sociaux. Le numéro d’information 1771 est également en contact direct et continu avec le Centre de Crise afin de diffuser à tout moment une information actualisée.

 

Par cette rencontre, Sa Majesté le Roi a souhaité remercier ces hommes et ces femmes, du Centre de crise mais également de ses nombreux partenaires, qui veillent à la sécurité de tous.