Plus de 180 communes testent BE-Alert

Gestion de crise
Alerte à la populationBe-Alert
Jeudi 3 octobre, plus de 180 communes belges testeront l'outil d'alerte BE-Alert.

Test National BE-Alert

Chaque premier jeudi du mois, le bourgmestre, les gouverneurs et le Centre de Crise National ont l'occasion de tester BE-Alert. Le test national à grande échelle aura lieu le 3 octobre. Au cours de ce test, plus de 180 communes enverront un message test à la population par SMS, e-mail ou message vocal.

Ces exercices sont utiles pour tester les procédures et la technologie. Sur base de ces tests, la plateforme peut continuer à évoluer. Ces moments de test sont par ailleurs également utilisés pour sensibiliser les citoyens et les inviter à s'inscrire à BE-Alert. Actuellement, plus de 627.000 adresses y sont encodées. Ce nombre est déjà une bonne base, mais évidemment celui-ci doit encore augmenter. Plus élevé est le nombre d'inscrits, plus efficace est l'alerte lors d'une situation d'urgence.
 

BE-Alert sur base de votre présence dans une zone

Par ailleurs, certaines autorités locales, en collaboration avec le Centre de crise national (NCCN), enverront un SMS en fonction de votre présence dans les zones définies pour le test. Concrètement, cela signifie que toutes les personnes ayant un GSM allumé dans les zones sélectionnées recevront le message-test, même si elles ne sont pas inscrites dans le système. Ces tests spécifiques seront organisés par les Villes et Communes de Tournai, Braine-Le-Comte, Habay, Nassogne, Schoten et Herent ainsi que par les Services fédéraux auprès des Gouverneurs du Limbourg et de Flandre occidentale.

Inscrivez-vous

Si vous n'êtes pas encore inscrit à BE-Alert, vous pouvez le faire rapidement et gratuitement via: www.be-alert.be