HACK4GOV : le NCCN, acteur d’une co-création et innovation face aux risques

Gestion de crise
Changements climatiques
Face aux conséquences du changement climatique, les interventions des services de secours sont plus nombreuses, plus longues et plus complexes. Anticiper plus rapidement les catastrophes naturelles en limite l’impact. Le Centre de crise national (NCCN) participera ces 17 et 18 octobre 2019 à l’hackathon HACK4GOV pour une Belgique innovante au service de la sécurité de tous.
Hack4Gov

Technologie, digitalisation et innovation intégrées au NCCN

Au quotidien ou en crise, l’ère numérique est une réalité. Dans une société qui évolue, il faut agir en s’adaptant à cette réalité. Globalisation de la gestion des risques, caractère technologique accru, rapidité de développement des situations d’urgence et de leur impact... En raison de la technicité et la complexité de la gestion de crise, celle-ci doit s’adapter pour une réponse transversale : une synergie entre tous les acteurs de la sécurité est dès lors indispensable.  

Le Centre de crise National (NCCN) utilise les nouvelles technologies d’aujourd’hui, en respectant les cadres légaux en vigueur, pour réaliser ses missions et se tourne vers les innovations de demain pour renforcer ses actions, tant dans son fonctionnement interne que dans les relations avec ses partenaires. Participer à cet hackathon est donc une opportunité pour le NCCN et ses partenaires de partager un défi technologique concret - mêlant « big data », actualité et opérationnalité -  avec des citoyens aux profils et compétences variés et ce, afin de trouver ensemble une solution optimale pour la sécurité de tous.

Changement climatique et cycle du risque au NCCN

Le changement climatique est l'une des principales menaces du XXIe siècle. Comme pour tous les risques majeurs, il incombe aux services de secours et aux autorités, mais aussi aux citoyens, de s'y préparer. La seule façon d'accroître notre « résilience » est de savoir ce qui nous attend, quand cela arrivera et comment nous devons y faire face.

Le NCCN a  coordonné en 2018 l'identification et l'analyse nationale des risques en Belgique. Pour notre région, le changement climatique implique principalement des conditions météorologiques plus extrêmes: des températures démesurées avec un risque accru de vagues de chaleur et de froid, plus de tempêtes, de vents violents et de pluie. Pour ces phénomènes, cinq scénarios ont été plus particulièrement évalués par différents experts, en termes de probabilité et d'impact humain, social, financier et environnemental. Via le portail web de référence info-risques.be, une visualisation de cette analyse est disponible montrant par exemple la probabilité que ces scénarios se produisent à l'avenir.

Face au changement climatique, le NCCN joue son rôle de coordination multidisciplinaire, interdépartemental et interrégional des autorités et services impliqués dans la gestion des risques et crises. Par son organisation et ses missions répondant au cycle du risque, le NCCN veut faciliter cette synergie entre tous les acteurs concernés pour veiller ensemble à la sécurité de tous.

HACK4GOV pour co-créer des solutions innovantes

Aujourd’hui, face à ces constats, une question se pose : « Comment pouvons-nous, en tant que citoyen, services de secours et pouvoirs publics, réagir de façon proactive aux catastrophes naturelles du XXIe siècle ? »

Les technologies digitales renforcent déjà aujourd’hui la gestion de crise, notamment avec le portail national de sécurité ICMS ou encore la plateforme technologique BE-ALERT. Mais il faut aller plus loin. HACK4GOV a pour objectif de développer une solution (partielle) permettant de prévoir, d’évaluer et de cartographier les catastrophes naturelles et leurs conséquences plus rapidement, plus efficacement et de meilleure façon. Ceci afin que les pouvoirs publics et les services de secours puissent mieux préparer et déterminer l'utilisation des ressources afin de limiter l'impact de ces phénomènes naturels.

En collaboration étroite avec la DG Sécurité civile (SPF Intérieur), le Centre de crise National (NCCN) sera dès lors pleinement actif face à ce défi pour apprendre, échanger et co-construire ce qui pourrait permettre de répondre demain à la nécessité d’une gestion de crise la plus efficiente possible.

Plus d’informations sur notre défi : https://www.hack4gov.be/?page_id=2&lang=fr

 

Resilience4Citizens

Après deux jours d’intenses réflexions, Resilience4citizens fut désigné lauréat pour le challenge « Comment pouvons-nous, en tant que citoyen, services de secours et pouvoirs publics, réagir de façon proactive aux catastrophes naturelles du XXIe siècle ? ». Cette équipe a proposé un logiciel intelligent qui serait capable d’analyser différentes sources de données historiques, statistiques ou en direct. Sur base de filtres liés à l’anticipation de catastrophes naturelles, ce logiciel permettrait d’envoyer via BE-Alert des messages ciblés aux habitants en fonction de leur profil de risque (chacun ayant besoin d’informations des plus personnalisées pour réagir au mieux). Après cet hackathon, les collaborateurs du Centre de crise National rencontreront les membres de cette équipe éphémère pour envisager les suites concrètes de cette idée innovatrice.