Exercice policier de grande ampleur à Heist-op-den-Berg

Gestion de crise
TerrorismeExercices
Les différents attentats en Belgique et à l’étranger nous montrent que la menace terroriste dans le contexte sociétal actuel est une réalité à prendre à compte. Les services de sécurité et les autorités suivent quotidiennement la situation et prennent les mesures nécessaires en fonction de l'analyse de la menace (OCAM).

Les services d'urgence et d’intervention et les autorités ont élaboré des plans d’urgence spécifiques afin de pouvoir réagir le plus efficacement possible en cas d’incident. La mise au banc d’essai de ces plans par le biais d’exercices de simulation fait partie intégrante de la démarche afin d’évaluer leur pertinence tant en termes d’intervention sur le terrain qu’en termes de coordination entre les différents services.

Exercice à Heist-op-den-Berg

Avec le soutien de la Direction générale Home Affairs de la Commission européenne, les Unités spéciales de la Police fédérale et le centre de formation Campus Vesta ont organisé ce 29 juin 2017, un important exercice anti-terroriste au Collège Sacré-Cœur d’Heist-op-den-Berg (en province d’Anvers). Le scénario de l’exercice prévoyait par ailleurs des implications à Rotterdam. Les Forces spéciales belges et néerlandaises ont donc dû coopérer étroitement pendant cette opération.

Au côté de la cellule de crise locale, une cellule de gestion nationale du Centre de crise avait été activée. Les décisions stratégiques étaient prises au Centre de crise en concertation avec les acteurs nationaux et internationaux.

L'exercice comprenait un grand déploiement policier sur le terrain, un hélicoptère survolait la zone, certains agents ont effectué des tirs à blanc.  Une information des riverains a donc été menée (notamment via BE-Alert) afin qu’ils n’aient aucune inquiétude.

Les évaluations de cette simulation, comme celles liées à d'autres exercices organisés cette année (à Jurbise, à Jambes,…) permettront de consolider la préparation et la réponse des autorités si un incident venait à se produire.