Communiquer sur le terrain

Gestion de crise
Information à la populationCommunication de criseAlerte à la population
En situation d’urgence, le temps qui court est l’élément crucial. Conseils pratiques aux autorités pour informer la population et gérer les médias sur le terrain.
La Communication de crise sur le terrain

Pour la population directement impliquée par une crise, l’urgence est immédiate. Dans notre société de l’information, l’immédiateté est également l’échelle de temps des Médias. Les autorités doivent dès lors s’organiser au plus vite afin d’alerter et d’informer au mieux la population: "La communication de crise sur le terrain" 

 

Informer en temps réel

Dans les minutes qui suivent un incident, des (citoyens-)journalistes sont sur le terrain, pour informer en temps réel. Via les nouvelles technologies, l’information est diffusée quasi instantanément via les GSM ou encore via Internet et ses Médias sociaux. En outre, les journalistes des médias traditionnels sont également davantage organisés pour être présents immédiatement sur le terrain afin d’informer leurs publics.

Dans cette réalité, les autorités confrontées à une situation d’urgence doivent dès lors immédiatement prendre également des initiatives afin d’informer au mieux la population et de gérer les médias. Cette action en temps réel est vitale et toute autorité concernée doit en prendre conscience afin notamment d’éviter ou de limiter la propagation de rumeurs.

Organiser sa communication de crise

Pour y parvenir, les autorités ne sont pas dépourvues de moyens: l’information de la population en situation d’urgence se prépare, s’organise et s’opérationnalise dans le cadre de  la « Discipline 5 ». Cependant, cette mission spécifique de la communication de crise sur le terrain nécessite néanmoins une organisation minutieuse.

En 2007, le « Guide en communication de crise » fixait quelques premières lignes directrices pour la Discipline 5. Par la diffusion d’une nouvelle annexe à ce Guide, le rôle, l’organisation et le fonctionnement de la D5 sur le terrain sont davantage décortiqués et précisés afin de tirer des expériences vécues de nouvelles lignes directrices spécifiques en la matière.

 

A nouveau, outre l’harmonisation des pratiques des communicateurs de crise en Belgique, l’objectif est d’apporter un appui concret à tous les acteurs impliqués dans l’information de la population en situation d’urgence.