Benelux: Semaine de la sécurité

Gestion de crise
Collaboration internationale
Une situation d'urgence ne s'arrête pas aux frontières. C’est pourquoi une bonne coopération internationale dans le domaine de la gestion de crise et de la prévention des risques est essentielle. L'Union Benelux est un exemple de cette coopération transfrontalière entre les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg.
Semaine Benelux de la securité

Cette année, la Belgique assure la présidence de l'Union et met donc la sécurité à l'ordre du jour.

Semaine de la sécurité 

Le lundi 26 novembre, une semaine sur le thème de la sécurité débute au Secrétariat général du Benelux (à Bruxelles). Différents points y seront discutés :

  • Problèmes de sécurité transfrontaliers liés aux gangs de motards criminels
  • Coopération entre les services d’urgence dans les zones frontalières
  • Aide aux victimes de la traite
  • La coopération entre les différents centres de crise 
  • Consultation stratégique entre les commissaires généraux de la police
  • Consultation stratégique entre les directeurs généraux de trois centres de crise

Visite au Centre de crise

Le 29 novembre, le Centre de crise accueillera divers experts des centres de crise du Benelux. Ces visites de travail ont lieu régulièrement et constituent toujours une occasion idéale pour partager les connaissances et renforcer les liens.

Au cours de cette visite, l’accent sera mis sur les trois services de permanence, qui constituent le cœur des centres de crise du Benelux.  Jour et nuit, ses membres sont en contact avec l’ensemble de nos partenaires (inter)nationaux et suivent de près les visites de VIPs ou les exercices de planification d'urgence. Ils sont également le point central par lequel transite l’information lors de situations d'urgence. Lors de cette visite, les employés de la permanence belge auront l’occasion de rencontrer leurs collègues étrangers.

Les trois délégations accorderont une attention particulière à l'échange d'informations opérationnelles et stratégiques en cas d'urgence: comment peuvent-elles mieux échanger les informations? Comment peuvent-ils informer la population rapidement et correctement ? Au cours de divers ateliers, le Centre de crise présente les différents outils belges qu’il utilise pour la gestion de crise - par exemple. BE-Alert, le système par lequel le gouvernement informe en cas d'urgence, et ICMS, le portail de sécurité des services d'urgence et des autorités. En outre, du temps sera également accordé pour l’échange des compétences et la réflexion sur les possibilités d’améliorer davantage la coopération entre les centres de crise.

Consultation stratégique entre directeurs généraux

Le 30 novembre, il y aura également une consultation stratégique entre les différents directeurs généraux, compétents en matière de gestion de crise et de coopération policière. Le directeur général Bart Raeymaekers participe à cette consultation. Avec les directeurs généraux néerlandais et luxembourgeois, ils travaillent ensemble à explorer les projets communs et s’interrogent sur la manière de relever les défis collectifs et renforcer la coopération dans le domaine de la gestion de crise à l'avenir.

Plus d'infos