404.734 messages d'alerte BE-Alert envoyés au cours d'un moment d'essai national à grande échelle

Gestion de crise
Be-Alert
Le jeudi 1 octobre, plus de 90 villes et communes ont envoyé un message test via BE-Alert. Au total, plus de 266.000 SMS, 32.000 messages vocaux et 105.000 mails ont été envoyés.

Test national à grande échelle

Comme pour tous les autres aspects de la planification d'urgence, il est essentiel de bien préparer le déploiement de BE-Alert et de le tester régulièrement. Chaque premier jeudi du mois, les villes et communes peuvent envoyer un message test via BE-Alert. Le jeudi 1 octobre, un test national à grande échelle de BE-Alert a eu lieu.

Au total, plus de 90 villes et communes ont envoyé un message de test à tout ou partie des résidents inscrits. 

Liste des communes participantes

  • Aalst
  • Aredonk
  • As
  • Balen
  • Beernem
  • Beringen
  • Bilzen
  • Borgloon
  • Bree
  • Chastre
  • De Panne
  • Deinze
  • Denderleeuw
  • Dendermonde
  • Dessel
  • Diepenbeek
  • Duffel
  • Erpe-Mere
  • Essen
  • Evergem
  • Fernelmont
  • Geel
  • Gent
  • Geraardsbergen
  • Gingelom
  • Grobbendonk
  • Haaltert
  • Ham
  • Hamont-Achel
  • Hasselt
  • Heist-Op-Den-Berg
  • Hemiksem
  • Herenhout
  • Herenhout
  • Herentals
  • Herk-De-Stad
  • Héron
  • Houthalen-Helchteren
  • Hulshout
  • Ichtegem
  • Jodoigne
  • Kampenhout
  • Kappelen
  • Keerbergen
  • Kortenberg
  • Kruisem
  • Kuurne
  • Laakdal
  • Laarne
  • Landen
  • Ledegem
  • Leopolsburg
  • Liedekerke
  • Lier
  • Lokeren
  • Lummen
  • Machelen
  • Malle
  • Marche en Famenne
  • Nieuwwerken
  • Olen
  • Oosterzele
  • Oostkamp
  • Oudenburg
  • Oudsbergen
  • Pelt
  • Poperinge
  • Province de Liège
  • Ranst
  • Retie
  • Riemst
  • Ronse
  • Rotselaar
  • Saint-Ode
  • Schilde
  • Schoten
  • Sint-Martens-Latem
  • Stabroek
  • Steenokkerzeel
  • Stekene
  • Tessenderlo
  • Vorselaar
  • Waregem
  • Wetteren
  • Wezembeek-Oppem
  • Zandhoven
  • Zele
  • Zemst
  • Zoersel
  • Zottegem
  • Zwijndrecht
 
 
En outre, le Centre de crise National, en coopération avec les autorités locales concernées et les trois opérateurs de télécommunication, a profité de l'occasion pour tester l’envoi de SMS basé sur la localisation. Concrètement, cela signifie que toutes les personnes possédant un téléphone mobile et se trouvant dans la zone sélectionnée ont reçu un message de test, même si elles ne sont pas enregistrées. Ce test a eu lieu en collaboration avec les communes de Renaix, Leopoldsburg, Chastre et les services fédéraux du Gouverneur de la Province de Liège.

Les chiffres de ce test à grande échelle sont impressionnants :

  • 266.192 SMS ont été envoyés
  • 32.721 messages vocaux ont été envoyés
  • 105.821 e-mails ont été envoyés

 

Évaluation approfondie

Dans les semaines à venir, le Centre de crise National, en collaboration avec les autorités locales, procédera à une évaluation approfondie de ce test en vue d'améliorations futures.