Appui par le Team D5 à Gistel

Crisiscommunicatie
La dernière activation du Team D5 a eu lieu vendredi dernier, à l'occasion de la fuite d'acide nitrique à Gistel. Le Team D5 a été activé officiellement à 19h30 et ils ont travaillé jusqu'à 1h du matin. Lors de l'activation, 12 des 35 membres étaient impliqués. Deux Team leaders se sont relayés durant l'activation. Une personne du Team était sur place au centre de crise communal afin d'offrir un appui stratégique et rédactionnel. Lors de la montée en puissance vers la phase provinciale, deux membres se sont rendus au centre de crise provincial afin d'offrir là aussi un appui, entre autres pour mettre en service le numéro d'information 1771. Les huit autres personnes ont fourni une aide à distance pour assurer le monitoring des médias et l'analyse de l'incident.

Réalisations

L'incident a fait l'objet d'une analyse et d'un monitoring permanents dès l'activation officielle du Team. Une stratégie a été élaborée sur la base de cette analyse et de ce monitoring. Cette stratégie a été communiquée régulièrement aux fonctionnaires locaux en charge de la communication, qui en ont tenu compte.

Les rédacteurs volontaires ont rédigé des communiqués de presse et des pages web pour les sites web de la commune de Gistel et le gouverneur de Flandre occidentale, un FAQ pour le numéro d'information 1771, des tweets et des communiqués pour les médias sociaux, ...

Que s'est-il passé sur le terrain ?

A chaque activation du Team D5, l'un de ses membres essaie toujours de se rendre sur place afin de permettre un déroulement optimal de l'appui du fonctionnaire local en charge de la communication.

Phase communale

Un membre du Team D5 habitant à Gistel, cette personne fut rapidement sur place vendredi soir. Durant la première demi-heure, il a tenté de comprendre la situation. Le monitoring des autres membres fut à cet égard très précieux.  Grâce à son intervention, l'accent a été mis davantage sur le citoyen et il a été communiqué activement sur Twitter et sur le site web.

Il a ensuite pu se concentrer davantage sur l'avis stratégique pour le bourgmestre et le fonctionnaire chargé de la planification d'urgence. Il leur a fait des recommandations sur ce qui devait encore être communiqué et ce à quoi ils devaient encore s'attendre au cours des prochaines heures et des prochains jours.

Phase provinciale

Lorsque le nuage de gaz s'est propagé sur plusieurs communes, la phase provinciale a été déclenchée vers 21h et le Team D5 a été recontacté. Deux autres membres du Team D5 se sont alors rendus au centre de coordination provincial de Bruges. Il s'y sont occupés de la mise en service du numéro d'information 1771 et du suivi de l'incident sur place, ce qui a permis au responsable en charge de la communication au comité de coordination provincial de se concentrer sur le rassemblement d'informations utiles et l'envoi de communiqués de presse.