5 avril 2018 – Tester la capacité d’envois de BE-Alert

Comme tous les premiers jeudis du mois, des tests d’alerte seront effectués ce jeudi 5 avril 2018. En plus de l’activation par le Centre de Crise du réseau de sirènes dans tout le pays, BE-Alert sera mis à l’épreuve dans 8 Communes: Namur, Genk, Lochristi, Lokeren, Moerbeke-Waas, Sint-Amands et Wachtebeke.

 

BE-Alert : tester sa capacité d’envoi

En situation d’urgence, l’alerte de la population est vitale. Chaque Bourgmestre, Gouverneur et le Ministre de l’Intérieur doit pouvoir alerter dans un laps de temps le plus court possible, un maximum de personnes concernées, avec un message clair et concret et uniforme.

Tester les canaux d’alerte permet aux autorités de s’entraîner aux procédures d’urgence mais également à la population d’être sensibilisée régulièrement à l’importance de l’alerte, à son inscription dans BE-Alert et aux bons comportements à adopter.

 

Ce 5 avril, vers 11h, la plateforme d’alerte BE-Alert sera mise à l’épreuve. Plusieurs campagnes d’envois de messages-tests seront lancées en collaboration avec les autorités locales concernées :

  • Des tests menés à Namur, Genk, Opwijk et Sint-Amands consisteront à envoyer dans une zone déterminée par les autorités communales, un message écrit ou vocal aux personnes inscrites à BE-Alert.
  • Des tests menés à Namur toujours et à Lochristi, Lokeren, Moerbeke-Waas et Wachtebeke consisteront à envoyer dans une zone déterminée par le Centre de crise en collaboration avec les autorités communales, un message SMS aux personnes présentes dans le périmètre au moment du test.

Pour tester les capacités du système, ces différents tests (tant aux personnes inscrites qu’aux personnes présentes) seront coordonnés et menés simultanément.

 

Sirènes électroniques : continuer à tester l’opérationnalité du réseau

Dans le cadre d’un choix stratégique technique et opérationnel, communiqué en novembre 2017, les sirènes électroniques vont être progressivement déconnectées et retirées du réseau pour faire place aux nouvelles technologies intégrées dans BE-Alert.

Pour l'heure, le réseau de sirènes électroniques reste cependant bien opérationnel autour des sites nucléaires et des entreprises Seveso. Les tests trimestriels habituels du réseau de sirène auront donc encore lieu en 2018, ce 5 avril mais également les 5 juillet et 4 octobre. Il n'y aura plus de test du réseau des sirènes à partir de 2019.

Outre ces tests trimestriels, la réactivité des sirènes est par ailleurs quotidiennement testée de manière silencieuse.

Au moment de l’essai trimestriel, la sirène diffuse un signal d’alerte. Il s’agit d’un son modulé strident qui est répété après une brève interruption. Elle diffuse ensuite un message oral dont le contenu est "signal d’essai". Au moment du test, le signal d’alerte dure environ 1 minute. En situation d’urgence réelle, le signal d’alerte dure environ 3 minutes et peut également être répété plusieurs fois.

 

Comment réagir en cas d’urgence ?

Si vous êtes alertés suite au déclenchement des sirènes, le bon réflexe est de rentrer ou de rester à l’intérieur et de suivre les recommandations des autorités diffusées notamment via les médias.
Retrouvez sur notre chaîne youtube, le film d'animation expliquant comment réagir efficacement en situation d'urgence.

 

Information sur le test

Les citoyens concernés peuvent transmettre leurs remarques via be-alert@ibz.fgov.be.
Le résultat technique du test sera disponible dans l’après-midi du 5 avril sur le site web du Centre de crise.