Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Workshops révision AR 2006

L’Arrêté royal (AR) relatif aux plans d’urgence et d’intervention a célébré le 16 février 2016 son dixième anniversaire. La préparation aux situations d’urgence par les autorités et les services d’intervention a énormément évolué depuis l’entrée en vigueur de ce texte.

Pour élaborer un cadre légal plus large, plus souple et plus étayé en matière de planification d’urgence et de gestion de crise, le Centre de Crise organise un workshop le 17 juin côté francophone et le 23 juin côté néerlandophone. Une journée de travail commune est prévue à l’automne pour analyser ensemble les résultats des deux workshops. Nos services commenceront ensuite la rédaction du nouvel AR.

Vous avez une connaissance approfondie et de l’expérience en matière de planification d’urgence et de gestion de crise et vous souhaitez contribuer au contenu du nouvel AR ? Vous êtes cordialement invité à participer activement à ce workshop!

 

Quand

Vendredi 17 juin 2016, de 09h00 à 16h00

Palais provincial du Brabant wallon, Chaussée de Bruxelles 61, 1300 Wavre

Parking gratuit : Parking des Mésanges, Avenue des Mésanges

 

Programme

9h009h30

Accueil

9h30 – 10h00

Introduction

David Rasquin, Centre de crise

10h00 – 11h00

Workshops session I  (voir ci-dessous)

11h00 – 11h30

Pause café

11h30 - 12h30

Workshops session II  (voir ci-dessous)

12h30 – 14h00

Lunch

14h00 - 15h00

Workshops session III (voir ci-dessous)

15h00 – 16h00

Conclusion

Les responsables des différents workshops sont invités à faire une synthèse des questions les plus fréquement posées ainsi que des réponses retenues.

 

Cinq workshops possibles:

Vous pouvez dès lors choisir parmi trois des cinq thèmes proposés et indiquer votre choix sur le formulaire d’inscription. Nous tiendrons compte de vos préférences dans la mesure du possible sachant que le nombre de participants par workshop est limité à maximum 20 personnes.

1. Collaboration en zones / Formation de pools de fonctions

Faut-il un fonctionnaire planification d’urgence par commune ou serait-il plus pertinent d’organiser cette fonction au niveau d’une zone de police ou d’une zone de secours ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque niveau ? Comment assurer un ancrage local permanent au fonctionnaire planification d‘urgence ? Serait-il opportun d’envisager la création de pools de fonctions ? Comment et à quel niveau faudrait-il organiser la collaboration entre les communes ?

Responsable du workshop: Catherine Baudinet (SFG Brabant wallon)
Secrétaires: Dafne Vanhelleputte et David Rasquin (Centre de crise)

2. La fonction de fonctionnaire planu et ses différents rôles

En quoi consiste la fonction de fonctionnaire planification d’urgence et quel est son rôle tant lors de la phase de planification et que lors d’une situation d’urgence ? Sa description de fonction étant actuellement assez restreinte dans l’AR et les circulaires NPU, faut-il dès lors l’étendre et si oui dans quelle mesure ? Quel est le profil idéal d’un fonctionnaire planification d’urgence ?

Responsables du workshop: Laetitia Quenon et Céline Delarue (SFG Hainaut)
Secrétaire: Didier Lanotte (fonctionnaire planification d’urgence de Habay et administrateur de l’asbl Planu.be)

3. Collaboration multidisciplinaire

Comment se déroule concrètement la collaboration multidisciplinaire et les contacts avec les personnalités politiques? Quelles sont les fonctions au sein du PC-Ops qui nécessitent une clarification ou une réécriture ? Qu’en est-il de la fonction de secrétariat ou de conseiller en sécurité au sein du PC-Ops ?  De quelle manière gérer concrètement le changement de procédure de désignation du Dir-PC-Ops ? Comment mettre en œuvre de la manière la plus efficace possible le processus IBOBBO? Est-il possible de travailler avec un timing de réunion qui tient compte de celui du comité de coordination ?

Responsable du workshop: Joséphine Clément (Services du Haut fonctionnaire ff exerçant des compétences de l’agglomération bruxelloise)
Secrétaire: Leen Depuydt (Centre de crise)

4. Plans (PGUI et PPUI) : rédaction et approbation

La structure des plans d’urgence peut également être examinée de manière critique. Ne faudrait-il pas créer des plans plus fonctionnels ? Ne crée-t-on pas actuellement trop de plans au détriment de l’élaboration concrète de fiches opérationnelles? Peut-on envisager l’élaboration de plans transfrontaliers par zone à risque ?
Qu’en est-il de l’approbation ? Faut-il conserver cet aspect de la planification d’urgence et si oui, de quelle manière peut-on l’exécuter de manière efficace ?

Responsable du workshop: Jean-Yves Deffrasne (SFG Namur)
Secrétaires: Anne Dalemans et Nathalie Bodart (SFG Luxembourg)

5. Organisation du comité de coordination (CC)

À quel moment le bourgmestre, assisté par son comité de coordination, est-il en charge de la gestion de crise ?
Le bourgmestre doit-il continuer à siéger dans le comité de coordination du gouverneur lors d’une phase provinciale ? Le bourgmestre et le gouverneur sont responsables, mais sont-ils réellement des managers de crise ? Quelle est la composition exacte du CC ? Quel matériel et quelles fonctions sont nécessaires en son sein ? Comment peut-on mettre le processus IBOBBO en œuvre de manière efficace? Est-il possible de travailler avec un timing de réunion identique à celui du PC-Ops ?

Responsable du workshop: Marie Muselle (SFG Namur)
Secrétaire: Anne Dassy (SFG Liège)

 

Confirmez votre présence via ce formulaire d'inscription

Français